voyageandco

Quoi visiter à Barcelone ? Les 10 attractions touristiques les mieux appréciées

Quoi visiter à Barcelone, la fontaine magique de Montjuic

Si vous vous êtes posé la question Quoi visiter à Barcelone lors de votre prochain séjour? sachez que Barcelone est une grande ville avec beaucoup de choses à faire et à voir, vous devez prévoir au moins deux semaines si vous voulez découvrir tout ce que la ville a à offrir. Mais si vous voulez juste quelques conseils sur les endroits les plus fréquentés ou sur ce qu’il faut visiter à Barcelone, voici notre avis.

Capitale dynamique de la Catalogne, Barcelone est une ville balnéaire qui affiche sa beauté et son style de vie ensoleillé. Des paysages magnifiques, une architecture à couper le souffle et de superbes attractions culturelles en font une destination séduisante. Bien sûr, la douceur du climat méditerranéen ajoute au charme.


Barcelone a un quartier médiéval atmosphérique, le Barri Gòtic, avec une ambiance presque magique du vieux monde, mais il est encore plus célèbre pour son architecture moderniste. Antoni Gaudí a laissé une marque durable sur Barcelone avec ses bâtiments surréalistes avant-gardistes ; plusieurs sont répertoriés par l’UNESCO.

Après toutes ces visites, les touristes voudront simplement se détendre et s’imprégner de l’ambiance joyeuse de la ville. Les visiteurs apprécieront de se promener sur La Rambla, où les habitants traînent; bronzer sur les plages de sable près du port; et s’attarder sur les repas tranquilles sur les terrasses extérieures.

L’une des meilleures façons de découvrir Barcelone est d’errer sans but et de tomber sur des rues cachées avec de petits cafés ou de s’arrêter pour se détendre sur des places paisibles, où des musiciens de rue jouent des mélodies sur des guitares espagnoles. De délicieuses surprises abondent à chaque tournant.

Découvrez les meilleurs endroits à visiter et les choses à faire avec notre liste des principales attractions de Barcelone.

  1. Basilique de la Sagrada Família

La Basílica de la Sagrada Família se dresse dans la partie nord de la ville, dominant ses environs avec ses 18 tours grêles qui surplombent tous les autres bâtiments. L’une des églises les moins conventionnelles d’Europe, ce monument étonnant est désigné comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le célèbre architecte catalan des temps modernes, Antoni Gaudí, a été chargé en 1883 de concevoir cette basilique comme une église néo-gothique. Mais au lieu de suivre les plans, il a créé un exemple emblématique de sa célèbre architecture Art Nouveau surréaliste. Il n’avait pas d’idées précises en tête, préférant modifier et compléter les plans au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

Bien que Gaudí ait initialement prévu entre 10 et 15 ans, l’église n’a jamais été achevée de son vivant. Depuis 1926, plusieurs autres architectes ont poursuivi les travaux sur la Basilique sur la base des plans de Gaudí. En 2010, la nef principale a été achevée et la basilique a été consacrée par le pape Benoît XVI (bien que la construction soit toujours en cours et devrait être achevée d’ici 2026).

Les visiteurs sont d’abord frappés par l’extérieur somptueux avec sa façade expressive de la Nativité représentant la naissance de Jésus et la façade évocatrice de la Passion qui illustre la souffrance, la mort et la résurrection de Jésus.

Même si la basilique est inachevée, les touristes peuvent visiter l’intérieur pour admirer l’espace sacré impressionnant et ses œuvres d’art éblouissantes. La nef principale du sanctuaire est un espace immense de 90 mètres de long sur 60 mètres de haut. Le plafond scintille de détails décoratifs opulents et les vitraux colorés laissent entrer une lumière éthérée.

L’abside présente un crucifix inhabituel représenté comme un auvent avec des lanternes. L’effet global est à couper le souffle. Gaudí a le mieux capturé l’essence de son chef-d’œuvre architectural lorsqu’il l’a décrit comme « une œuvre qui est entre les mains de Dieu et de la volonté du peuple ».

La Basilique de la Sacrée Famille est également connue en espagnol sous son nom officiel : Temple Expiatori de la Sagrada Família.

  1. Barri Gòtic (quartier gothique)

Depuis 2 000 ans, le quartier gothique est le centre spirituel et profane de la ville. Des vestiges d’anciens bâtiments romains se trouvent encore ici, mais le Moyen Âge est mieux représenté par les monuments historiques regroupés dans ce quartier.

Construite principalement entre les XIIIe et XVe siècles, la cathédrale de la Santa Cruz et Santa Eulalia est le cœur du quartier gothique. Autour de la cathédrale se trouve un dédale de rues et de ruelles pavées.


Les touristes apprécieront de flâner dans les ruelles piétonnes étroites et de s’arrêter pour découvrir les boutiques et les restaurants pittoresques du quartier. En s’y perdant, les visiteurs s’immergent dans l’ambiance magique d’un monde médiéval sans circulation.

Les places pittoresques sont animées par les sons des gens qui bavardent et rient ou par le grattage de la guitare classique espagnole. 

Dans le quartier gothique, les habitants et les touristes peuvent profiter d’un aspect plus paisible de Barcelone, loin de l’agitation de la Rambla et de ses foules de visiteurs.

Le quartier gothique est un quartier vivant et paisible, plein de rues étroites et sinueuses et de places cachées. Il est parsemé de cafés, de restaurants, de boutiques et de monuments historiques. Juste à l’ouest de La Rambla se trouve l’un de ces points de repère : la cathédrale de la Placa de Santa Eulalia.

Les enfants jouent souvent au football dans les coins cachés du quartier gothique, et les résidents locaux se retrouvent aux terrasses des cafés nichés dans les cours.

  1. Casa Mila (La Pedrera)

Dans le quartier de l’Eixample, à côté de l’élégant boulevard du Passeig de Gràcia, la Casa Milà, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est le bâtiment séculier le plus célèbre d’Antoni Gaudí. 

La Casa Milà, également connue sous le nom de « La Pedrera », est l’un des bâtiments les plus emblématiques du quartier gothique de Barcelone. Son nom se traduit par « la carrière de pierre », car le bâtiment ressemble à une carrière à ciel ouvert. Depuis ses balcons, vous pouvez apercevoir la Sagrada Familia, une église conçue par Antoni Gaudí et toujours en construction aujourd’hui.

Construite entre 1906 et 1912, cette demeure flamboyante d’avant-garde ressemble plus à une sculpture qu’à un bâtiment fonctionnel. Chaque ligne de la façade en pierre naturelle est incurvée, avec des fenêtres arrondies et des balustrades de balcon en métal s’enroulant dans des formes végétales. Même le toit a une forme ondulée, complétée par les cheminées décoratives.

L’entrée de l’édifice se fait par la Carrer de Provença, par un remarquable portail en fer forgé qui mène à une cour intérieure. Le bâtiment est soutenu par des arcs nervurés conçus à des fins porteuses, une caractéristique qui révèle le génie de Gaudí en tant qu’ingénieur en structure.

Les visiteurs peuvent se promener sur le toit-terrasse pour observer de près les cheminées ornées de mosaïques aux formes étranges. La zone du toit récompense également les visiteurs avec des vues sensationnelles sur la ville, avec des perspectives s’étendant jusqu’à la Basílica de la Sagrada Família au loin.

La Casa Milà abrite le centre culturel Fundació Catalunya qui organise des événements (tels que des conférences, des spectacles de danse et des expositions d’art) tout au long de l’année. Le monument est ouvert au public tous les jours pour des visites autoguidées et des audioguides sont disponibles. Des visites guidées sont disponibles sur différents thèmes, y compris une expérience nocturne avec un spectacle de lumière, de la musique et des rafraîchissements.

Bien conçue pour accueillir les touristes, la Casa Milà possède des boutiques et un élégant restaurant sur la mezzanine du bâtiment, le Cafè de la Pedrera, qui propose une cuisine gastronomique catalane pour le déjeuner et le dîner. Ce restaurant propose également des brunchs et des tapas.

  1. La Rambla : le centre social de Barcelone

La Rambla est le centre de la vie sociale de Barcelone. Ses longues et larges allées sont bordées d’arbres et sillonnées par des visiteurs venus admirer la splendeur architecturale des résidences et des boutiques. Lorsque vous marchez dans La Rambla, vous sentez l’énergie de cette artère qui relie les quartiers de Barcelone.

En parcourant la Rambla, on voit passer les cireurs de chaussures, les musiciens ambulants et le marché aux fleurs. En fin d’après-midi, ce sont les jeunes qui dominent sur l’avenue, en particulier à l’heure de l’aperitivo, moment pendant lequel il est de bon ton de faire la tournée des bars, en écoutant du jazz ou du flamenco. Quoi qu’il en soit, la Rambla reste pour tous une promenade incontournable.

La Rambla, présente de larges trottoirs piétonniers bordés de magasins, de restaurants et de cafés en plein air. C’est l’un des lieux de rencontre les plus populaires de la ville, tant pour les Barcelonais que pour les touristes.

La rue fait un peu plus d’un kilomètre de long et s’étend de la Plaça Catalunya au Port Vell. Le nom de La Rambla remonte au XVIIIe siècle, époque à laquelle il était utilisé pour désigner tout type de petit ruisseau ou de lit de rivière en Espagne. Aujourd’hui, La Rambla ressemble davantage à une fête foraine qu’à une simple avenue.

Pendant la journée, de nombreux habitants se retrouvent ici pour faire leurs courses quotidiennes au Mercat de la Boqueria. La nuit, les groupes d’amis et les familles prennent leur soirée paseo (promenade) sur La Rambla pour profiter de l’air frais et de l’ambiance animée. Certains jours, les spectateurs peuvent assister à de la musique live, à un spectacle de mime ou à d’autres spectacles de rue impromptus.

Sur son côté nord-est, La Rambla borde le Barri Gòtic, et à mi-chemin de l’avenue se trouve la Plaça Reial, une jolie place bordée de palmiers entourée de maisons historiques.  Ces élégants bâtiments ont des arcades remplies de magasins, de cafés et de restaurants. Au centre se trouve la fontaine des Trois Grâces et une paire de lampadaires dessinés par Antoni Gaudí avec des dragons ailés.

Un autre monument important de La Rambla est le Palau Güell, un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et un manoir ostentatoire conçu en 1886 par Antoni Gaudí. Cette merveille architecturale a été construite pour abriter le propriétaire, Eusebi Güell, qui était un grand mécène. Le bâtiment a été construit avec une grande salle en forme de dôme pour les lectures de poésie et les concerts privés.

Ouvert au public pour des visites, le bâtiment est orné d’un décor somptueux, de textiles précieux et de meubles artisanaux créés par Gaudí.

  1. Palau de la Música Catalana (Palais de la musique catalane), une construction unique dans le monde

Situé sur le boulevard de la Meridiana, dans le quartier de l’Eixample de Barcelone, Palau de la Música Catalana est un palais construit entre 1905 et 1908. Il a été conçu par l’architecte Lluís Domènech i Montaner, dont l’idée était de créer une œuvre d’art en même temps que la demeure de la musique. Palau de la Música Catalana est l’un des bâtiments les plus remarquables de Barcelone, conçu selon les canons de l’architecture Noucentisme et décoré de façon spectaculaire. Le bâtiment classé au patrimoine mondial de l’UNESCO illustre un style décoratif Art Nouveau orné. La façade est une profusion de mosaïques complexes, d’éléments sculpturaux et de ferronnerie exquise.

Le palais abrite une salle de concert constituée d’une scène et d’un ensemble d’auditoriums. Elle est entourée d’un jardin intérieur luxuriant qui sert aussi de salle de réception. Le balcon de la salle de concert est situé à cinq mètres du sol. Il s’agit du balcon le plus haut de toute l’Europe, et il est aussi considéré comme l’un des plus beaux de la planète. Il offre un point de vue sur l’ensemble du jardin intérieur et la façade du palais. Vous pourrez suivre le détail des sculptures et des ornements qui décorent le palais.

Le Palau de la Musica Catalana accueille plus de 1 000 concerts par an. Ceux-ci se déroulent principalement en soirée, entre 18h et 21h. La programmation est très riche, elle se compose de concerts symphoniques, de concerts de danse, de concerts d’opéras, de concerts de jazz et de musique classique.

Si vous voulez assister à un concert du Palau de la Musica Catalana, sachez que le concert classique est le moins onéreux. Les tickets pour les autres genres coûtent plus cher. Il est également conseillé d’acheter des billets plusieurs jours à l’avance, car les concerts se vendent très vite.

Le Palau de la Musica Catalana est une construction unique dans le monde. C’est un amphithéâtre à balcon qui se trouve être l’un des plus grands d’Europe. Il peut accueillir plus de 2 000 personnes. Ce bâtiment est également remarquable par son architecture, car il a été conçu par des architectes qui ont cherché à représenter la musique dans les formes, les couleurs et les matériaux de construction. Le Palau de la Musica Catalana a été commencé en 1905 et ouvert en 1908. Un total de 4 000 personnes ont travaillé à sa construction. C’est un endroit très fréquenté à Barcelone. Des concerts y sont organisés tous les jours de l’année.

  1. Cathédrale de la Santa Cruz et Santa Eulalia

Au centre du quartier gothique sur le Monte Tabor se trouve la Catedral de la Santa Cruz y Santa Eulalia (Cathédrale de la Sainte Croix et Sainte Eulalia). Cette cathédrale médiévale est un chef-d’œuvre de l’architecture gothique catalane avec une façade richement sculptée.

Le sanctuaire contient de magnifiques œuvres d’art, dont le Retable de la Transfiguration de Bernat Martorell, ainsi que d’autres retables médiévaux et un remarquable ostensoir doré et incrusté de bijoux. La cathédrale possède également un magnifique chœur gothique et des clés de voûte datant des XIVe et XVe siècles.

Surprenant de nombreux visiteurs, le cloître et le jardin de la cathédrale abritent 13 oies vivantes qui symbolisent le martyre de sainte Eulalie. L’étang du cloître sert d’habitat aux oies.

Le musée de la cathédrale présente une collection de peintures médiévales. Le tableau de La Pieta de Bartolomé Bermejo est particulièrement remarquable.

La messe est célébrée à la Catedral de la Santa Cruz y Santa Eulalia plusieurs fois par jour. Les services ont lieu en espagnol ou en catalan ; il y a au moins une messe en espagnol chaque jour.

Adresse : Plaça de la Seu, Barcelone

  1. Parc Güell : le parc surréaliste de Gaudí

Vous trouverez une touche de fantaisie dans chaque coin de Barcelone ! L’un des endroits les plus fantasques de la ville est le Parc Güell, un parc de 19 hectares rempli d’éléments architecturaux fantastiques et de verdure luxuriante. Le parc a été créé entre 1900 et 1914 par Antoni Gaudí, un architecte catalan connu pour son style unique et son utilisation de la couleur.


Le parc Güell est situé dans le quartier de Gràcia à Barcelone, où Gaudí lui-même a vécu. Le parc comprend 12 hectares de jardins paysagers avec des éléments architecturaux surréalistes créés par Gaudí lui-même, ainsi que huit hectares de bois vierges (pins et oliviers). Le parc dispose également d’aires de pique-nique et d’une terrasse spectaculaire qui offre des vues panoramiques sur la ville et la mer.

Des fontaines colorées, des viaducs, des grottes, un hall à colonnades, des escaliers en spirale et des sièges de conversation semi-fermés sont disséminés dans l’espace du jardin. Toutes ces structures créatives sont décorées de mosaïques vibrantes réalisées à partir de fragments de céramique.

Le parc Güell de Barcelone est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Maison-musée Gaudí, Barcelone

Si vous êtes à Barcelone et que vous voulez vous faire une idée de l’esprit de l’architecte qui a conçu certains des sites les plus célèbres de la ville, ne manquez pas de jeter un coup d’œil à la Maison-musée Gaudí.

Situé dans le parc Güell, le musée présente aux visiteurs la vie et l’œuvre de Gaudí. C’est une façon intéressante d’apprendre ses techniques architecturales et de voir comment il utilisait des objets ordinaires d’une manière qui était loin d’être ordinaire. La collection comprend des objets décoratifs et des meubles conçus par Gaudí, ainsi que ses effets personnels. La visite est également l’occasion de pénétrer dans la Casa Museu Gaudi, où Gaudí lui-même a vécu pendant plus de 20 ans.

La pièce maîtresse du musée de la maison Gaudí est sa remarquable collection de meubles. Ces pièces, qui ont été soigneusement restaurées pour retrouver leur splendeur d’origine, comprennent une série de chaises aux formes organiques rappelant des feuilles, des épines et des troncs d’arbre, divers coffres décorés de thèmes religieux et de mosaïques, et une table avec une base en forme de serpent. Le musée contient également une impressionnante collection d’esquisses de Gaudí et d’autres architectes ayant travaillé sur les projets de la Casa Milà et de la Casa Batlló.

Le musée Gaudí est ouvert tous les jours de 10h à 18h. Le site est accessible aux personnes à mobilité réduite.

  1. Casa Batlló

Fans de Gaudí, et vous vous posez la question Quoi visiter à Barcelone ? Prenez note : la Casa Batlló est un incontournable !

La Casa Batlló, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est l’un des bâtiments modernistes les plus distinctifs de Barcelone, une autre création étonnante de l’esprit d’Antoni Gaudí. Ce fantastique manoir a été conçu comme une résidence privée pour le fabricant de textiles Josep Batlló i Casanovas. Avec ses formes oscillant librement et sa façade ornementale, ce bâtiment onirique ressemble à un château issu d’un conte de fées surréaliste.

La plupart des détails de conception s’écartent complètement de tout précédent architectural. Les cadres des fenêtres du deuxième étage sont bordés de formes végétales ondulantes, d’autres ressemblent à des entrées de grottes. Sur la façade, des carreaux décoratifs en céramique émaillée de couleur verte, bleue et ocre ajoutent à la flamboyance. Le toit en forme de vague, comme celui de la Casa Milà, comporte de nombreuses cheminées richement décorées.

Située au Passeig de Gràcia 43, elle est ouverte depuis 2002 aux visiteurs qui souhaitent découvrir de près l’œuvre de Gaudí.

Adresse : 43 Passeig de Gràcia, Barcelone

  1. Musée Picasso de Barcelone

Si vous aimez Picasso, et que vous vous posez la question quoi visiter à Barcelone, alors une visite au musée Picasso s’impose.

Ouvert en 1963, le musée Picasso occupe cinq palais médiévaux dans le quartier gothique de la Calle de Montcada, du nom d’une importante famille locale du XIIe siècle. La Calle de Montcada est classée comme Conjunto Monumental Histórico-Artístico (Monument historique et artistique), et les cinq palais sont de remarquables monuments gothiques catalans datant des 13e et 14e siècles. L’architecture de chaque bâtiment est caractérisée par un patio central et un grand escalier extérieur.

Entre 1955 et 1960, Picasso a fait don de sa collection personnelle à la ville de Barcelone, en précisant qu’elle devait être conservée dans ces palais. Le musée comprend plus de 3 000 œuvres de Pablo Picasso, dont un grand nombre est exposé en permanence – y compris son tableau Science et charité (1897), qui a été la première œuvre acquise par le musée après son ouverture.

Le musée accueille également des expositions temporaires d’œuvres sélectionnées selon des thèmes ou des périodes spécifiques de toutes les étapes de la carrière de Picasso, ainsi que d’autres artistes qui lui sont apparentés ou qu’il a inspirés.

La collection du musée se concentre sur les œuvres créées par Pablo Picasso en tant que jeune artiste. La collection révèle les talents de l’artiste au cours de ses années de formation. Un assortiment exhaustif couvre les peintures créées à partir de 1895 et jusqu’à la période bleue de Picasso (1901 – 1904).

Parmi les autres points forts de la collection figurent plusieurs peintures créées en 1917, dont Arlequín, représentant un personnage d’arlequin (le modèle était une danseuse d’une compagnie de ballet russe) ; El Paseo de Colón, illustrant l’hôtel Ranzini au numéro 22 du passage Colón ; et Blanquita Suárez, représentant une célèbre chanteuse de l’époque. Ne manquez pas non plus la série de peintures intitulée Las Meninas, qui représente l’Infante Margarita María.

Adresse : 15-23 Calle de Montcada, Barcelone

  1. Plaça del Rei (Place du Roi)

Maintenant que vous avez eu l’occasion de voir la vue imprenable sur Barcelone depuis le sommet de Montjuïc, regardons de plus près certains de nos sites préférés au sol.

L’un de nos sites préférés est la Plaça del Rei. Cette place tranquille du quartier gothique est bordée d’imposants bâtiments médiévaux et de rues en pierre, qui offrent de superbes séances de photos et une atmosphère fantastique pour flâner. La grande architecture témoigne de l’importance des monuments : un palais des comtes catalans (le Palau Reial Major), un palais de lieutenant du XVIe siècle et une chapelle royale du XIVe siècle.

L’un des monuments historiques les plus impressionnants de la place est la Casa Clariana Padellàs du XVIe siècle, qui abrite le Museu d’Història de la Cuitat de Barcelona (musée d’histoire de Barcelone). Ce musée fascinant retrace l’histoire de Barcelone sur plus de 2 000 ans, depuis sa fondation en tant que colonie romaine, en passant par son développement en une ville importante à l’époque médiévale, jusqu’à son époque moderne et même pendant la guerre civile espagnole.

La Plaça del Rei est également utilisée comme espace de concerts en plein air. Que vous visitiez Barcelone pour la musique ou pour découvrir l’histoire de la ville, la Plaça del Rei est un endroit idéal à explorer tous les jours de la semaine. Cette place historique propose des activités et des divertissements qui s’adressent aussi bien aux amateurs de culture qu’aux mélomanes.

Voici quelques-uns des concerts et événements culturels qui ont lieu à la Plaça del Rei :

Musique sur la Plaça del Rei

Tous les jeudis de mai à décembre, les visiteurs peuvent assister à des concerts de musique de chambre de compositeurs catalans. Les concerts, qui durent environ une heure chacun, commencent vers 19 h et permettent aux visiteurs de découvrir la musique classique en plein air.

Flamenco à la Plaça del Rei

Pour ceux qui souhaitent découvrir l’authentique danse flamenco, des concerts sont organisés à la Plaça del Rei le mardi à 19 h, le mercredi à 21 h et le jeudi à 20 h. Ces concerts présentent des danseurs de flamenco accompagnés d’un orchestre, créant ainsi une atmosphère immersive qui permet au public de découvrir cette forme d’art traditionnelle.


Conclusion

Nous vous recommandons la lecture de ce guide touristique très complet publié récemment par Cap Voyage où vous trouverez plus d’informations: Que faire à Barcelone? Top 60 des activités les plus appréciées

Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses attractions de Barcelone. Il y a beaucoup à voir, et vous pouvez faire l’expérience de tout cela à un budget très accessible. Quels sont les sites que nous avons manqués et qui devraient figurer sur la liste ? Faites-nous en part dans les commentaires ci-dessous !


Quitter la version mobile